SPAL : les débuts de Fabio Capello

Publié le : 25-02-2020 17:25:32
Catégories : Italie

Par Nicolas Wagner

Arrivée à la SPAL

Bien avant de devenir le célèbre joueur puis technicien à la renommée internationale et au glorieux palmarès, Fabio Capello a commencé sa carrière de joueur à Ferrare. ZoneMixte revient sur son parcours sous les couleurs de la SPAL.

Fabio Capello est originaire du Frioul, d'un hameau (Pieris) coincé entre mer et montagne, à mi-chemin entre Udine et Trieste. Neveu de Mario Tortul, joueur de la Sampdoria dans les années 50, le jeune garçon est rapidement plongé dans l'univers du football. Comme son oncle, il pratique ce sport. Comme son père, il joue pour l'équipe de son village natal. Et très vite, sa réputation dépasse les frontières régionales. Milan le veut. Gipo Viani *, en personne, se déplace à Pieris pour rencontrer le père de Fabio, Guerino.

«Je veux dire, faites quelque chose, dites à Mazza qu'il était confus ce jour-là, qu'il n'était pas lui-même. Inventez une excuse, dites-lui qu'il avait bu. » – Gipo Viani à Guerino Capello au sujet du transfert de Fabio à la SPAL

Mais l'instituteur reste inflexible face aux propositions de Viani. Il a déjà donné sa parole à Paolo Mazza. Mazza est le président de la SPAL. Homme influent, il rentre du Chili où il était commissaire technique auprès du sélectionneur Giovanni Ferrari *. Mazza pose deux millions de lire sur la table pour s'attacher les services de Capello et remporte la mise. Milan devra attendre pour voir le milieu de terrain porter les couleurs rossoneri *.

Âgé de 16 ans, Fabio quitte le cocon familial pour rejoindre l'Emilie-Romagne. A Ferrare, l'adolescent débute naturellement avec la Primavera dirigée par Giovan Battista Fabbri son futur entraîneur en équipe première. D'ailleurs, il ne faut attendre longtemps pour le voir apparaître en Serie A. Un an après son arrivée, dès mars 1964, il dispute son premier match avec les seniors de la SPAL contre la Sampdoria. Au total, quatre rencontres et une relégation en Serie B à la clé pour cette saison 1963/64.

Une étape formatrice

En deuxième division, Capello engrange de l'expérience et se prépare tranquillement pour le retour du club parmi l'élite dès la saison suivante. Endurci par ce passage à l'échelon inférieur, le Frioulan est désormais plus aguerri pour affronter la Serie A. Regista, à l'aise des deux pieds et doté d'un grand sang froid dans l'exercice du penalty, Fabio est un milieu à l'intelligence tactique développée. Sa simplicité et sa fluidité dans le jeu sont souvent admirées.

Avec un caractère déjà bien affirmé, il endosse donc naturellement le rôle de leader en dépit de son jeune âge. La SPAL n'est pas composée de grands noms mais Mazza a construit une équipe mixant jeunesse (Edoardo Reja) et expérience (Osvaldo Bagnoli). Il marque le seul but de sa saison contre le grand Inter de Helenio Herrera et Angelo Moratti. La SPAL est alors entraînée par le grand-père de Andrea Petagna *, Francesco. Proche d'un retour en Serie B, le club de Ferrare obtient son maintien avec seulement un point d'avance sur la Samp.

« Marquer à 19 ans à Milan était une grande satisfaction mais contre cet Inter il n'y avait rien à faire. » – Fabio Capello

La saison suivante est plus délicate à titre personnel. Une blessure au genou gauche l'empêche de participer à plus d'une demi-saison. Avec seulement seize apparitions à son actif, ce pilier du milieu de terrain ne peut aider ses coéquipiers à se maintenir en Serie A une saison supplémentaire. Avec cette nouvelle descente, la SPAL devient trop petite pour le talentueux jeune homme. La Roma acquiert ses services contre deux cent cinquante millions de lire. Une belle plus-value pour Mazza et la SPAL. Capello continue ainsi sa progression et termine son aventure biancazzurra.

Très bon joueur dans les 60 et 70, international italien, Fabio Capello a connu un superbe parcours passant par la Roma, la Juventus et enfin le Milan. Mais le Frioulan a commencé par la SPAL. Un passage fondateur pour sa carrière de joueur. Et peut-être aussi pour ses expériences sur les bancs de touche du Milan, du Real, de la Roma, de la Juventus ...

* Gipo Viani est un ancien joueur de l'Ambrosiana (nom de l'Inter sous le régime fasciste) et de la Lazio reconverti comme entraîneur puis dirigeant. Au moment du passage de Capello à la SPAL, il est le coach du Milan.

* Giovanni Ferrari : ancien joueur de 1923 à 1942, Ferrari possède un solide palmarès avec huit Scudetti, deux Coupe d'Italie et surtout deux Coupe du Monde avec la Nazionale. Son parcours d’entraîneur l'amène à diriger la sélection lors de la Coupe du Monde 1962 au Chili. Mais la Squadra Azzurra, favorite de la compétition, est éliminée dès le premier tour avec notamment ce match épique contre le pays organisateur surnommée "la Bataille de Santiago" pour sa violence.

* Fabio Capello portera bien les couleurs du Milan mais à la fin de sa carrière entre 1976 et 1980.

* Andrea Petagna est l'actuel avant-centre de la SPAL

Partager ce contenu